Te Succomber – Jasinda Wilder

Hello !

Pendant un bon moment, un mois environ, le blog accueillera 2 articles par semaine, et un article sur deux concernera un livre. Je suis assez contente de trouver de plus en plus de contenu à poster sur le blog et de le diversifier aussi. Ceci étant dit, passons à celui d’aujourd’hui ! Sous les conseils de MlleEloise62, je me suis procuré un des livres de l’auteur Jasinda Wilder que je ne connaissais pas du tout, il s’agit de Te Succomber. Vous le savez peut-être, ou pas, que euh j’aime bien les histoires romantiques, mais pas du genre niais, plutôt quelque chose de bien écrit, bien décrit. Vu la description de la quatrième de couverture et comment Eloïse l’a décrit, j’ai foncé pour le trouver.

Je fermai les yeux ; quelque chose de chaud et de mouillé coula le long de ma joue. Ce n’était pas une larme. J’avais décidé de ne pas pleurer. Je ne pouvais pas. Si je me laissais aller, j’ouvrirais mon âme. Cela ne s’arrêterait jamais. Je me briserais, j’exploserais tout simplement en mille morceaux. Le liquide sur ma joue, c’était le sang de mon cœur déchiré en lambeaux.

DSCN7554 bis

A dix-huit ans, Nell est inconsolable. Kyle, à la fois son meilleur ami et l’amour de sa vie, meurt accidentellement. Elle sombre dans un chagrin fou dont personne ne semble pouvoir la tirer. Deux ans plus tard, la jeune femme croise le chemin de l’insaisissable Colton, le frère aîné de Kyle. La douleur est toujours vive, mais une irrésistible pulsion l’attire vers lui. 

Passion ? Fureur de vivre ? Un lien unique les unit et les consume au plus profond d’eux-mêmes. Colton pourra-t-il redonner à Nell le goût d’aimer ?

Le livre est divisé en deux partie, la première avant la mort de Kyle, et la seconde plus tard lorsqu’elle retrouve Colton. Alors, durant la première partie, j’ai été captivée, dès que j’avais un moment, je le lisais, même si ce n’était que pour gagner quelques lignes. C’était l’un des rares livres que je dévorais autant. La première partie est racontée par Nell, qui décrit ses sentiments, ses pensées d’une certaine manière afin que le lecteur se sente dans le livre, et ça, j’achète ! Kyle et Nell ont toujours été meilleurs amis et au bout d’un moment, il leur était évident qu’il y avait un peu plus que d’amitié entre eux. Mais, je ne sais pas, j’ai trouvé leur histoire particulière, prenante et passionnante. C’était assez intéressant de voir les pensées profondes d’un personne heureuse, amoureuse et passionnée, mais aussi détruite, au fond du trou. J’ai été vraiment plongée dans le livre, comme à la place de Nell, lors de sa relation avec Kyle, lors de sa mort. On voit beaucoup de progressions dans les sentiments, avec le caractère de Nell, l’affectation de son entourage, son évolution tout au long du livre. J’ai vraiment adoré cette première partie, beaucoup de phrases sont inspirantes.

Je suis en train de te succomber. Tu es un océan et j’y succombe. Je me noie dans les profondeurs de ce que tu es. Comme tu l’as dit, ça fait peur d’une certaine façon, mais c’est aussi la chose la plus incroyable que j’ai jamais vécue. Tu es le chose la plus incroyable que j’ai jamais vécue.

DSCN7555 bis

En ce qui concerne la seconde partie, qui était la plus longue, j’ai moins aimé. Je savais d’avance que Nell allait connaître une relation avec le frère de son défunt grand amour, mais je n’ai pas aimé la façon dont ils ont procédé, dirons-nous. Nell est toujours déchirée, même si elle ne le montre pas, quelques années après, quand elle étudie à NYC. Là-bas, elle retrouve Colton, qu’elle avait déjà rencontré à l’enterrement de Kyle. On ressent déjà que quelque chose se trame entre eux à ce moment, à travers les pensées de Nell, encore une fois. Alors oui, c’est du new adult donc il fallait s’attendre à des scènes sexuelles décrites mais c’est justement leur utilisation qui m’a dérangée. J’ai eu l’impression que l’auteur utilisait le sexe entre Nell et Colton pour les « réparer ». C’est limite si j’ai ressenti que c’était la seule chose qui les liait, et je n’ai pas vraiment, même pas du tout apprécié cette partie. De plus, je sentais un peu d’exagération quant aux révélations de Colton par exemple, avec lequel je n’ai pas du tout réussi à m’attacher, même lorsqu’il était narrateur de l’histoire.

 Je pourrais écrire une chanson qui n’aurait pour musique que son nom. Je pourrais chanter, jouer de la guitare, et son corps serait la seule mélodie.

Malgré tout, je peux qualifier ce livre de petit bijou, en ce qui concerne la reconstruction de soi après un lourd chagrin, et comme le disait Eloïse, le fait qu’un être humain puisse être sauvé malgré le taux de bêtise qui peut l’habiter. Même si, comme je l’ai déjà dit, ce n’était pas de cette façon que je m’attendais à les voir se reconstruire, mais découvrir l’histoire de Nell et de Colton, toutes deux différentes, mais les ayant autant détruits, et de voir qu’ils peuvent se reconstruire l’un grâce à l’autre, c’était formidable, vraiment. Je conseille ce livre à celles et ceux qui recherchent du drame, du romantisme, l’écriture est accessible à tout le monde. Cependant, puisque c’est du new adult, peut-être pas avant 15 ans, tout dépend de la maturité de chacun et de chacune. Après, comme à chaque fois, les avis diffèrent d’une personne à une autre, à vous d’en faire bonne usage.

Isaline ♥

Publicités

Une réflexion au sujet de « Te Succomber – Jasinda Wilder »

  1. Ping : Everything Everything |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s